On obtient un angle de visée effectif de 53° 13' qui cadre, lorsqu'il est ramené aux 3 brasses de recul, parfaitement le baptistère. L'espace latéral proposé sous cet angle correspond de plus à la description de Manetti [77] :



[75] Il faut cependant noter que l'intervalle laissé par le peu de précision de la dimension du côté du tableau (environ une demi-brasse) permet l'utilisation de toute boîte optique cubique respectant cette «marge». L'explication étant que les perspectives d'un même sujet obtenues d'un même point de vue sur plusieurs plans verticaux parallèles sont semblables, et on pourrait les superposer par une amplification ou une réduction proportionnelle. La distance entre le point de vue et le plan vertical où se projette l'image n'influe que sur l'échelle de l'image.

[76] Formule permettant de calculer l'angle de champ d'une chambre noire à sténopé (angle embrassé en une seule fois). Avec le tirage mécanique se confondant avec la distance focale u exprimé en millimètre et x la mesure de la largeur de l'écran en millimètre.

α (en degré) = 2tanˉ¹(x / 2u)

[77] L'angle de visée de la reconstitution de ce panneau par Camerota Filippo, L'Esperienza di Brunelleschi, pp. 27-38, catalogue Nel segno di Masaccio, L'Invenzione della prospettiva, éd. Giunti/Firenze musei, Italie, octobre 2001, est de 54°, celui-ci prenant en compte les façades en retour de la place.

Schémas de l'angle de champ ou de visée du sténopé

Schémas de l'angle de champ ou de visée du sténopé.

Vous êtes ici : Le secret > page 6/13.